Découvrez les candidats du Comité Directeur JCI 2021

De nombreuses personnes talentueuses et dévouées ont été désignées pour servir en tant qu’officiers internationaux de la JCI en 2021. Notre système unique « Un an pour diriger » garantit que notre organisation bénéficie de nouvelles perspectives et de nouveaux modes de pensée. Ces candidats prometteurs aideront la JCI à s’adapter et à former des leaders remarquables pour un monde en mutation.

Au cours du Congrès mondial JCI 2020 organisé par le Comité d’organisation de la Conférence de Yokohama, les chefs de délégation et les présidents nationaux des organisations JCI éliront les leaders de l’organisation internationale pour l’année à venir. Ces représentants sélectionnés comprennent : les vice-présidents JCI 2021, les vice-présidents exécutifs JCI 2021 et le président JCI 2021.

Pour en savoir plus sur chaque candidat, consultez leur biographie ici, et découvrez leurs projets pour l’avenir de la JCI lors du Congrès mondial JCI 2020. Les inscriptions pour cet événement hybride passionnant seront bientôt ouvertes !

Les candidats apparaissent dans l’ordre dans lequel leur candidature approuvée a été reçue par le siège mondial de la JCI.

Pour la fonction de Président de la JCI :

  1. Ryubun KOJIMA (JCI Japon)

Né le 2 janvier 1981 à Minoh-city, Osaka, au Japon, Ryubun Kojima est administrateur du temple de Katsuo-ji et réside à Minoh-city Osaka, au Japon. Kojima a rejoint la JCI Osaka en 2012. En 2019, au niveau local, il a été président de la JCI Osaka. En 2017, au niveau national, il a été président de la Commission des affaires générales pour la promotion de la sincérité et en 2018, au niveau de la JCI, il a été vice-président de la JCI. Cette année, il occupe le poste de vice-président exécutif de la JCI. Il a participé à huit conférences de zone et huit congrès mondiaux de la JCI. Il parle l’anglais et le japonais.

Pour la fonction de Vice-Président Exécutif de la JCI :

1. Heather VARDELL (JCI USA)

Né le 13 novembre 1981 à Columbia, SC, États-Unis. Elle est titulaire d’une licence en sciences politiques avec une spécialisation en administration publique et travaille comme responsable de l’indemnisation des accidents de travail pour une société nationale de recrutement, Defender Services. Elle a rejoint la JCI Cayce-West Columbia en 2009. Elle a été vice-présidente du développement individuel en 2010, présidente  locale en 2011 et 2012, présidente de la JCI Caroline du Sud en 2013,

Elle a eu la certification de leadership civique PM de la JCI USA en 2014. Elle a été Vice-présidente nationale en 2015, directrice nationale en charge de l’effectif en 2016 et Présidente nationale en 2017.  Au niveau international, Vardell a fait parti du groupe de travail sur la formation en 2014, elle a été l’assistante exécutive du Président mondial en 2018 et a fait parti du comité de transformation numérique en 2019. Elle a participé à 3 congrès JCI et à 3 conférences de zone. Elle a été honorée du titre de Sénateur JCI n° 74132. Actuellement, Heather est vice-présidente de la JCI assignée à la JCI Colombie, la JCI Caraïbes néerlandaises, la JCI Jamaïque, la JCI Suriname et la JCI Antilles. Réalisations : Vice-président remarquable, JCI Caroline du Sud, 2019 ; Prix Charles Kulp, Président local remarquable JCI USA, 2011 ; Allen Whitfield, Présidente d’état remarquable JCI USA, 2013 et Don Cavalli, Vice-président national remarquable JCI USA, 2015

2. Harira CISSE (JCI Mali)

Née le 30 octobre 1982 à Ansongo, au Mali, Cisse est pharmacienne et travaille comme consultant pour le programme de promotion de la qualité des médicaments au Mali. Elle réside à Bamako, au Mali. Cisse a rejoint la JCI en 2007. Elle est devenue Présidente Locale de la JCI Bamako Espoir en 2013, Vice-Présidente Nationale de la JCI Mali en 2014 et Vice-Présidente Exécutive Nationale en 2015. En 2016, Cisse a été présidente Nationale adjointe et l’année suivante, Présidente nationale de la JCI Mali. Au niveau international, Cisse a été membre du Comité de planification stratégique de la JCI en 2018. Elle a participé à sept conférences de zone et trois congrès mondiaux de la JCI. Elle a été honorée du titre de Sénateur JCI n° 75785. Elle parle le français et un peu l’anglais. Elle a été assignée au Cameroun, à la Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, à la Guinée, à Djibouti, au Sénégal, au Togo et au Bénin.

3. Teresa POON (JCI Hong Kong)

Née le 21 juin 1981, Teresa Poon est directrice de trois sociétés et réside à Hong Kong. Elle a rejoint la JCI City Lady en 2008 et a occupé le poste de présidente locale en 2011. Elle a été secrétaire générale de la Conférence JCI Asie-Pacifique de 2012 à Hong Kong. En 2013, elle a démontré sa capacité à créer un impact en occupant le poste de vice-présidente nationale et à prendre des décisions calmes en tant que conseillère juridique générale nationale en 2014. Sa nomination en tant que membre du comité du 100e anniversaire et présidente de la croissance et du développement dans les années suivantes a fait d’elle une réseauteuse mondiale. En 2017, elle est devenue présidente nationale de la JCI Hong Kong et a inspiré 2 300 membres au niveau local. Poon est un entrepreneur qui a participé à 14 Conférences de zone JCI et à huit Congrès mondiaux JCI. Elle est assignée au Japon, à la Corée, à la Mongolie, à la Taiwan et au Vietnam.

4. Céline BLEHER (JCI France)

Née le 22 juillet 1981 à Saint-Mandé, France, Céline Bleher est titulaire d’une maîtrise en ressources humaines et en économie. Elle travaille en tant que directrice du développement des ressources humaines pour le groupe LACROIX. Elle vit à Angers, en France. Céline a rejoint la JCI Angloulême-Cognac en 2008 et la JCI du Saumurois en 2013. Elle devient Présidente Locale en 2010 (récompensée meilleur Président Local), nommée responsable des « Affaires Internationales » pour la JCI France en 2011, Vice-présidente Nationale en 2014 (Secrétaire Générale) et Présidente Nationale en 2015. Au niveau international, Céline a participé à 6 conférences européennes JCI, 1 conférence américaine JCI et 8 congrès mondiaux JCI depuis 2008. Elle a participé à l’Académie allemande en 2011 et à l’Académie du Japon en 2014. Elle parle couramment le français, l’anglais et l’allemand.

Pour la fonction de Vice-Président de la JCI :

1. Tetiwe NZIMAH (JCI Zambie)

Né le 29 novembre 1984 à Mufulira, en Zambie. Tetiwe Nzimah est titulaire d’un MBA en leadership et création de richesses et travaille comme PDG et illustratrice de mode pour sa marque de vêtements – House of Nkosi. Tetiwe est également membre du conseil d’administration de la C2-Alliance. Elle réside à Lusaka, en Zambie. Tetiwe a rejoint la JCI Lusaka en 2013 et est le deuxième membre de la JCI dans sa famille après son père. Elle est devenue Directrice des relations publiques de la JCI Lusaka en 2014, Présidente locale de la JCI Lusaka en 2015, Présidente nationale en 2016, Conseillère AMDEC en 2019 et est actuellement membre du Comité des partenariats. Tetiwe a participé à trois conférences de zone et deux congrès mondiaux. Elle parle couramment l’anglais et le français avec une compétence professionnelle limitée.

2. Takahiro SASAKI (JCI Japon)

Né le 7 octobre 1986 à Saitama, au Japon, Takahiro Sasaki est président et directeur représentatif d’Ashima Co.,Ltd. et réside à Saitama, au Japon. M. Sasaki a rejoint la JCI Saitama-chuo en 2012. En 2018, au niveau national, il a été président de la commission des affaires des Nations unies de la JCI Japon et, en 2019, président de la commission des affaires générales de la JCI Japon. En 2018, au niveau local, il a occupé le poste de vice-président exécutif de la JCI Saitama-chuo. Cette année, M. Sasaki est Président local de la JCI Saitama-chuo. Il a participé à dix conférences de zone et six congrès mondiaux de la JCI. Il parle japonais et anglais.

3. Drazen STANKOVIC (JCI Serbie)

Né le 8 juillet 1983 à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, Drazen Stankovic est titulaire d’un Master en génie électrique et travaille comme développeur principal d’une société de fabrication de logiciels. Il réside à Belgrade, en Serbie. Drazen a rejoint la JCI Belgrade en 2015. Il devient président local en 2018 et président national en 2019. Au niveau international, Drazen a occupé le poste de conseiller EDC en 2020. Il a participé à trois Conférences de zone JCI et à un Congrès mondial JCI. Il a été honoré du titre de Sénateur JCI n° 78780. Il parle l’anglais et le serbe.

4. Kaveen Kumar KUMARAVEL (JCI Inde)

Né le 25 janvier 1986 à Erode, TN, en Inde, Kaveen Kumar Kumaravel est titulaire d’un Master en commerce international et travaille comme associé gérant d’une chaîne de magasins. C’est un homme d’affaires enrichissant et visionnaire, principalement impliqué dans la fabrication de sacs. Il réside à Erode, TN, en Inde, avec sa femme Madhumitha, leur fille Krieya et leur fils Diyan. Il a rejoint la JCI Erode en 2010 avec la perception de servir la communauté et de faire évoluer ses qualités de leader. En 2017, il a été président local de la JCI Erode. Elu Président de Zone en 2019 et reconnu comme le plus remarquable Président de Zone de la JCI Inde. Il est le vice-président exécutif de la JCI Inde en 2020. Kaveen a participé à 1 Congrès mondial et 8 Conférences nationales. Il est un mécène Phil Puglsey, donateur de la Fondation JCI. Il parle tamoul et anglais.

5. Hanane BENYAHIA (JCI Maroc)

Née le 30 octobre 1981 à Casablanca, au Maroc, Hanane Benyahia est titulaire d’un Master en gestion de la qualité et travaille actuellement comme chef de projet social pour une ONG nationale. Elle réside à Casablanca, au Maroc, avec sa famille. Hanane a rejoint la JCI en janvier 2010. Elle est devenue Présidente Locale de la JCI CasaImpact en 2015 et Présidente Nationale de la JCI Maroc en 2019. Au niveau international, Hanane est membre du Comité des Partenariats JCI pour cette année, elle a participé à 5 Conférences de Zone JCI et à un Congrès Mondial JCI. Elle a été honorée du titre de Sénateur JCI No.77020. Elle parle l’arabe, le français et un peu d’anglais.

6. Olena PRYKHODKO (JCI Monaco)

Né le 3 juin 1993 à Kharkiv, en Ukraine. Elle est titulaire d’un Master en droit et rédige actuellement un doctorat en économie constitutionnelle. Elle est co-fondatrice et associée directrice de Modelex Education Monaco, un centre d’excellence académique dans la Principauté de Monaco. Olena a rejoint la JCI Monte Carlo en 2015. Elle est devenue vice-présidente nationale en 2017 et a été élue présidente nationale en 2018. Au niveau international, elle a occupé le poste de Conseillère européenne au développement en 2019 et en 2020-2021 elle est membre de l’équipe des partenariats de la JCI Europe. Elle a participé à 3 Conférences européennes, 2 Conférences Asie-Pacifique et 3 Congrès mondiaux. Olena a également reçu la médaille d’État de l’Ukraine pour sa contribution exceptionnelle au développement de la jeunesse, a été conseillère auprès du maire de Kharkiv et a été invitée au Forum économique mondial de Davos en 2018 pour parler des défis auxquels l’éducation est confrontée aujourd’hui

7. Michaela PALMBERG (JCI Finlande)

Née le 26 avril 1985 à Kristinestad, en Finlande, Michaela Palmberg est titulaire d’un Master en français et en études financières et travaille comme entrepreneur dans une agence de traduction. Elle est une professionnelle expérimentée dans le domaine de la linguistique. Elle réside à Tampere, en Finlande, avec son conjoint Jani. Michaela a rejoint la JCI Vaasa en 2014. Elle est devenue présidente locale en 2015, responsable régionale en 2016 et présidente nationale en 2020. Michaela a participé à 11 Conférences de Zone JCI et 5 Congrès Mondiaux JCI. Elle a été honorée en tant que Sénateur JCI #77781 et a été récompensée pour ses compétences de leadership au niveau national. Michaela parle couramment le suédois, le finnois et l’anglais, a une compétence professionnelle en français et une compétence élémentaire en allemand, espagnol et néerlandais. C’est une citoyenne active et dévouée qui est également membre du conseil municipal et vice-présidente du comité d’éducation et de bien-être de la ville de Valkeakoski.

8. Manuela WEBER (JCI Allemagne)

Manuela Weber est née en Bavière, en Allemagne. Elle est titulaire d’un Master en administration des affaires et travaille dans le secteur des technologies de l’information. Elle a rejoint la JCI Munich en 2013, est devenue présidente locale en 2015, a été membre du Comité Directeur de l’État de Bavière en 2016 et 2017, a été élue présidente nationale de la JCI Allemagne en 2019 et est actuellement conseillère du Conseil Européen de Développement. Elle a participé à 6 Conférences européennes, 3 Conférences Asie-Pacifique et 6 Congrès mondiaux. Elle a été honorée du titre de Sénateur JCI n° 77762. Elle parle l’allemand, l’anglais et le français.

9. Pheng KOUCH (JCI Cambodge)

Né le 10 janvier 1983 à Phnom Penh, au Cambodge, Pheng Kouch (William) est titulaire d’un Master en administration des affaires et travaille comme président de la société Advanced Glory Logistics ( Cambodge) Co., Ltd. Il réside à Phnom Penh, au Cambodge, avec sa femme Lypheng TAING, leur fils Kelvin Kouch et leurs filles Alice Kouch et Jessica Kouch. Pheng a adhéré à la JCI Phnom Penh, Cambodge en 2010. Il est devenu Président Local en 2013, Président National en 2015, Conférence JCI Asie-Pacifique Angkor, Directeur de la Conférence du Cambodge en 2020. Au niveau international, Pheng a participé à sept conférences de zone JCI et à cinq congrès mondiaux JCI. Il a été honoré du titre de Sénateur JCI n° 74163. Il parle khmer, anglais, chinois, mandarin.

10. Paul Jess « PJ » ESTRELLADO (JCI Philippines)

Il est le fils aîné de Leopoldo et Benita Estrellado et le frère de Kristina, Rodhora et Rovin. Ayant été élevé dans un foyer très familial, il considère sa famille comme la partie la plus importante de sa vie. Il est marié à Jessa et père de Zofia Paula et Paul James. Ses expériences l’ont formé à rester humble mais déterminé, et respectueux de tous. Il a commencé à s’impliquer profondément dans les entreprises familiales pendant ses années de collège, ce qui lui a permis de maîtriser parfaitement les différents aspects de l’entreprise. Il a fréquenté l’Académie Rogationiste de Silang, Cavite pour son éducation secondaire et a poursuivi sa licence en administration des affaires avec une spécialisation en gestion des exportations à De La Salle – College of St. Il est actuellement vice-président du groupe d’entreprises El Coco, de la société alimentaire L.A. Estrellado et de l’hôtel Coco Palace. Il est également directeur général de PJPE Tiger Food Corporation. Il a été invité à rejoindre la JCI San Pablo 7 Lakes en 2010, déclenchant une carrière très dynamique à la JCI. Il a servi son organisation à divers niveaux jusqu’à ce qu’il accepte le défi de devenir le président de son organisation en 2015. Il a continué à gravir les échelons de la JCI Philippines en occupant par la suite divers postes élus. Son parcours de catalyseur de changement l’a finalement amené à devenir le Président National de la JCI Philippines en 2019.

11. Yassine JAOUADI (JCI Tunisie)

Né le 17 juillet 1984 en Ariana, en Tunisie, Yassine Jaouadi est ingénieur en mécanique et titulaire d’une maîtrise en ingénierie entrepreneuriale. Il travaille comme directeur de sa propre entreprise spécialisée dans les solutions d’emballage écologiques. Il réside à Tunis, en Tunisie, avec sa femme, Salma, et leurs trois enfants. Yassine a rejoint la JCI Soukra en 2008. Il est devenu le fondateur et le président local de JCI Innovation en 2011, il a été directeur national de la JCI Tunisie 2013 en charge de la croissance et du développement, et vice-président national 2014. Il a été reconnu comme le meilleur leader de la JCI Tunisie en 2013 et le Vice-président national le plus remarquable en 2014. Il a été Vice-président exécutif national en 2018, Directeur exécutif national en 2019 et Président national en 2020. Au niveau international, Yassine a participé à deux conférences de zone et deux congrès mondiaux de la JCI. Il a été honoré du titre de Sénateur JCI n° 77901. Il parle l’arabe, le français et l’anglais.

12. Thaynan MARIANO (JCI Brésil)

Né le 31 mars 1989 à Tubarão, Santa Catarina, au Brésil, Thaynan Mariano est titulaire d’un diplôme de technologie en mécatronique et travaille comme consultant en marketing stratégique et en gamification dans sa propre entreprise. Il réside à Florianópolis, Santa Catarina, au Brésil. Thaynan a cofondé la JCI Florianópolis en 2011. Il est devenu président local en 2011 et président national en 2020. Il a participé à deux Conférences de zone JCI et à quatre Congrès mondiaux JCI. Il parle l’anglais et le portugais.

13. Yohemmy MARTINEZ (JCI République dominicaine)

Née le 20 mars 1987 à Saint-Domingue, en République dominicaine, Yohemmy Martínez est titulaire d’un Master en gestion logistique et opérationnelle et travaille dans le domaine des achats et des marchés publics d’une société de distribution d’électricité de la République dominicaine, secteur public. Elle réside à San Cristóbal, en République dominicaine, avec ses grands-parents maternels et sa sœur jumelle Ilonka. Martínez a adhéré à la JCI’80, Inc. en 2008. Elle est devenue présidente locale en 2012, directrice nationale en 2013 et 2015, vice-présidente nationale en 2016, vice-présidente exécutive en 2017, secrétaire générale en 2018 et présidente nationale de la JCI République dominicaine en 2019. Au niveau international, Martínez a été commissaire du Conseil américain de développement (ADC) en 2020. Elle a participé à cinq conférences de zone JCI et à un congrès mondial JCI. Elle a participé à l’Académie américaine du leadership de 2012 à Curitiba, au Brésil, et en est sortie diplômée. Elle est également diplomée de l’Académie JCI de 2018 à Himeji, au Japon. Elle parle l’espagnol et l’anglais.

14. Keirin MCCORMACK (JCI Australie)

Né le 14 mars 1981 à Canberra, en Australie, Keirin est titulaire d’une licence en plaidoirie et politique avec une spécialisation en droit. Elle termine actuellement un Master en droit et un diplôme en conseil. Keirin est une consultante en gestion stratégique et en communication qui travaille avec des ONG, des organisations caritatives et des organisations à but lucratif. Elle s’engage à diriger des équipes et des organisations qui visent à créer, à développer et à partager quelque chose qui a un sens et un impact. Keirin cherche à soutenir et à responsabiliser les jeunes leaders, en particulier ceux qui travaillent avec des jeunes souffrant de problèmes de santé mentale ou de désavantages éducatifs ou juridiques. Sa passion et son objectif sont de provoquer un changement matériel dans la prise de conscience et les attitudes des membres de la communauté afin de créer un monde inclusif et responsabilisé. Keirin a rejoint la JCI Illawarra en 2016 en tant que Directeur de la Communication et de l’Engagement. Elle a rejoint le Conseil national de la JCI Australie en 2018 et a été Vice-présidente nationale en 2019 et est actuellement Présidente nationale en 2020. En 2017, Keirin a reçu le prix du membre le plus remarquable de la JCI Australie.

15. Geir Arne Aune HOVD (JCI Norvège)

Né le 18 mai 1981 à Trondheim, en Norvège, Geir Arne Aune Hovd a étudié la gestion technologique et la psychologie à l’université norvégienne des sciences et des technologies de Trondheim. Il est travailleur indépendant et réside à Copenhague, au Danemark. Hovd a rejoint la JCI Evolution (Trondheim) en mars 2010. Il est devenu membre du Comité directeur local en 2011, président national adjoint en 2014 et président national en 2015. Il a participé à 5 Conférences de zone et 6 Congrès mondiaux de la JCI. Il est diplômé de la 27e Académie JCI à Handa, au Japon et a été honoré du titre de Sénateur JCI n° 74559. Il parle l’anglais, le norvégien et un peu d’allemand et d’espagnol.

16. Andrea CRUZ (JCI Venezuela)

Née le 2 mai 1987 à Maracaibo, au Venezuela, Andrea Cruz est titulaire d’une maîtrise en gestion d’entreprise et travaille comme conseillère financière en assurance internationale dans sa propre entreprise, l’ACruz Group Academy. Elle réside à Maracaibo, au Venezuela. Cruz a rejoint la JCI Zulia en 2009. Elle est devenue présidente locale en 2015 et présidente nationale en 2017. Au niveau international, Cruz a été membre du Comité des partenariats avec les entreprises en 2019 et du Comité du plan stratégique en 2020. Elle a participé à 5 Conférences de Zone JCI et 1 Congrès Mondial JCI. Elle parle l’espagnol, le portugais et l’anglais intermédiaire.

17. Zandile MAKHOBA (JCI Afrique du Sud)

Née le 19 avril 1986 à KwaZulu-Natla, en Afrique du Sud. Zandile Makhoba est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en sciences sociales, d’une licence en psychologie, d’un diplôme du programme d’arts culinaires et travaille comme directrice générale de Zandi The Chef International. Elle réside à Durban, en Afrique du Sud, avec sa famille. Zandile a rejoint la JCI Afrique du Sud en 2013, elle est devenue présidente locale en 2016 et elle est actuellement présidente nationale de la JCI Afrique du Sud. Elle a participé à une conférence de zone JCI et à un congrès mondial JCI. Elle est diplômée de l’Académie JCI 2018.

18. Otto GAMBOA ROJAS (JCI Panama)

Né le 17 novembre 1981 à Panama City, Panama, Otto Gamboa est titulaire d’un Master en administration des affaires avec spécialisation en ressources humaines et travaille comme directeur de succursale et associé de la Clínica Los Portales, une société nationale regroupant 4 cliniques médicales privées et comme directeur logistique de GAMROJA S.A., une société locale leader dans la distribution de fournitures médicales. Il réside à Panama City, au Panama, avec sa femme Amarelys, leur fils Maximiliano et leur fille Abigail. Otto a adhéré à la JCI De La Ciudad de Panama en 2009. Il est devenu président local en 2012, vice-président exécutif national en 2016 et président national en 2017. Au niveau international, Gamboa a été membre du Comité de partenariats Amérique en 2018, et directeur de la Conférence Amérique en 2020. Il a participé à six Conférences de zone JCI (dont une virtuelle) et à trois Congrès mondiaux JCI. Il parle l’anglais et l’espagnol.

19. Neil Fitzgerald (JCI USA)

Né le 2 septembre 1982 dans l’Essex, au Royaume-Uni, Neil Fitzgerald est titulaire d’une licence en histoire et étudie actuellement à la Harvard Business School. Neil travaille comme directeur de la stratégie de produits et de prix pour une société de voyage. Il réside à Los Angeles, en Californie, aux États-Unis, avec son chat Katie. Fitzgerald a rejoint la JCI Santa Clarita Valley en 2012 après avoir quitté le Royaume-Uni pour son travail ; au Royaume-Uni, il avait été conseiller municipal. Il est devenu président local en 2013 et 2014, président d’État en 2016 et vice-président national en 2017 avant de devenir le tout premier directeur du développement des organisations locales de la JCI USA en 2018, aidant à créer plus de 20 nouvelles organisations locales. Au niveau international, Neil a été membre du Comité de plaidoyer de la JCI pour 2020 et, auparavant, commissaire du Conseil de développement américain. Il a participé à deux Conférences de zone JCI et à un Congrès mondial JCI. Il a également été honoré du titre de Sénateur JCI n° 76896.