Aller au contenu

Rencontrez les candidats au Comité Directeur de la JCI 2023 !

Durant le Congrès mondial JCI 2022, organisé par le Comité d’organisation du congrès de Hong-Kong, les chefs de délégation et les présidents nationaux des organisations JCI éliront les leaders de l’organisation internationale pour l’année à venir. Parmi ces représentants élus, citons : les Vice-Présidents JCI 2023, les Vice-Présidents Exécutifs JCI 2023 et le Président JCI 2023.

Selon la philosophie de la JCI « une année pour diriger », ces candidats prometteurs apporteront sûrement de nouvelles perspectives, idées et expérience aux leaders de la JCI. Ce sont des éléments essentiels de la JCI et ils contribueront énormément au développement continu de leaders exceptionnels pour un monde en mutation. En plus de cela, cette opportunité les poussera à aller de l’avant dans leur propre parcours de leadership, en réalisant la promesse de la JCI de proposer de nouveaux outils et expériences à ses membres. 

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur chaque candidat et découvrez leurs plans pour l’avenir de notre organisation durant le Congrès mondial JCI 2022. Les inscriptions à cet événement passionnant sont désormais ouvertes !

Les candidats apparaissent dans l’ordre dans lequel le Siège mondial de la JCI a reçu leur candidature approuvée.

Candidat à la Présidence JCI 2023 

Biographie 

Viktor Ómarsson

Viktor a rejoint JCI Reykjavík en avril 2010, a participé à l’Académie européenne JCI cette même année et est devenu président local en 2011. En 2012, il a exercé les fonctions de président national de la JCI Islande et a occupé depuis lors plusieurs postes au sein de la JCI Islande, la JCI Europe et la JCI. En 2016, Viktor était Président du Conseil de développement pour l’Europe. En 2017 il a travaillé en qualité de Vice-président JCI, assigné aux pays suivants : l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, le Pays-Bas et la Suisse. Viktor a occupé les postes de Vice-président exécutif JCI assigné à l’Europe en 2019, Assistant exécutif principal du Président JCI en 2020 et Trésorier JCI en 2021. Cette année, il est membre du Comité de planification stratégique et Président du Comité de croissance et de développement. Il a reçu le titre de Sénateur JCI n° 73511 et a participé à de nombreux événements internationaux, notamment 24 conférences de zone et dix congrès mondiaux. Il est formateur JCI depuis 2011 et a animé des ateliers de développement de compétences dans le monde entier.

Viktor est né le 17 juin 1983, à Borganes, en Islande. Viktor réside à Reykjavik avec son épouse Elizes Lowand et possède une maison secondaire en Malaisie. Il a étudié les sciences politiques, l’administration des affaires, l’audit et la comptabilité. Il dirige actuellement un cabinet d’expertise comptable et financière ainsi qu’une entreprise de coaching et de formation.

Candidats à la Vice-présidence exécutive JCI 2023 – Biographies

Achille Sonehekpon

Achille Sonehekpon a rejoint la JCI Cotonou Océan au Bénin en 2006. Au cours de cette année, il était chargé de la commission logistique et a dirigé le projet d’accueil des nouveaux membres. Entre 2007 et 2010, il a évolué à travers divers rôles, notamment celui de directeur local de développement et de directeur local de partenariat. Par ailleurs, il était délégué à la logistique de la convention locale et vice-président chargé des relations externes. En 2011, il était assistant du président national, a piloté la gestion du partenariat et était membre fondateur qui a dirigé la création et le développement initial de la JCI Cotonou Saphir. Dans la poursuite de son parcours à la JCI, Achille a été élu secrétaire général national en 2012, vice-président exécutif en 2013 et président local de la JCI Cotonou Saphir en 2014. Au niveau national, il a été élu vice-président en 2015, trésorier général en 2017 et vice-président exécutif de la zone A en 2018. Au niveau international, Achille a été nommé Assistant du Président JCI Marc Brian Lim en 2019 et a exercé les fonctions de Vice-président JCI Afrique et Moyen-Orient en 2020. Il a été assigné aux pays suivants : le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Congo, la Guinée, le Sénégal, le Maroc et la Tunisie. En 2021, il faisait partie du Comité des partenaires institutionnels de la JCI et en 2022, il était membre du Comité de promotion de la JVC. Achille est un formateur JCI certifié pour les formations officielles et la 13e Académie de leadership à la Conférence Afrique et Moyen-Orient à Bamako. Il a également participé à l’Académie JCI 2017. 

Né le 12 mai 1985 à Cotonou, Achille est marié et a trois enfants. Titulaire d’un master en gestion et commerce international, il est ingénieur civil et le PDG de SONARC Corporate. 

Kaveen Kumar Kumaravel

Kaveen Kumar Kumaravel a rejoint la JCI Erode en 2010, dans le but de servir la communauté locale et de développer ses qualités de leadership. Au cours de l’année 2017, il était président local de la JCI Erode. Plusieurs années plus tard, en 2019, il a été élu président de zone et reconnu comme le président de zone le plus remarquable de la JCI Inde. Il a poursuivi son parcours en exerçant les fonctions de vice-président exécutif de la JCI Inde en 2020, de Vice-président JCI en 2021 et d’Assistant exécutif principal du Président JCI en 2022. Kaveen a participé à trois congrès mondiaux, sept conférences de zone et neuf conférences nationales. Il est donateur Phil Pugsley de la Fondation JCI. 

Né le 25 janvier 1986, à Erode, de l’état du Tamil Nadu, en Inde, Kaveen réside toujours dans sa ville natale avec sa femme Madhumitha et leurs enfants Krieya et Diyan. Kaveen est titulaire d’une maîtrise en commerce international et travaille comme directeur associé d’une chaîne de magasins. En tant qu’homme d’affaires, il est principalement impliqué dans le commerce de détail, notamment la vente en gros de chaussures, sacs et jouets multimarques. Il parle le tamil et l’anglais.

Bolivar Batista

Bolivar Batista a démarré son parcours avec la JCI fin 2010. En 2011, il était directeur national du développement de compétences et reconnu meilleur nouveau membre national.  Il a continué pendant toutes ces années à occuper les postes suivants : président local de la JCI 80 Inc., directeur de la convention nationale de la JCI République Dominicaine, vice-président national, vice-président exécutif national, conseiller juridique national et Assistant du Président JCI pour les Amériques, président national de la JCI République Dominicaine, Vice-président JCI 2019, membre du Comité de plaidoyer des Amériques et membre du Conseil de développement pour l’Amérique. En 2022, il continue à exercer les fonctions de président du Conseil de développement pour l’Amérique. Il a participé à 12 conventions nationales, six conférences des Amériques, une conférence Asie-Pacifique, cinq congrès mondiaux et un Sommet JCI pour un Partenariat mondial. Il a également participé à l’Académie de leadership des Amériques JCI 2013 et à l’Académie JCI 2018. Membre de la Fondation JCI, Phil Pugsley, il est formateur JCI certifié pour les formations officielles et a reçu le titre de Sénateur JCI n° 78304. 

Bolivar est né à Santo Domingo, en République Dominicaine, le 19 novembre 1988, et il est marié à Maria Alejandra Mora. Il est titulaire d’une licence en administration des affaires, gestion et audits financiers, ainsi que d’une maîtrise en communication politique et des affaires. Il étudie actuellement pour obtenir une maîtrise en Génie financier. Il est Directeur financier de Edesur Dominicana et parle l’espagnol et l’anglais.

Nihal Zoroglu

Nihal Zoroglu a rejoint JCI Maltepe en janvier 2014, est devenue présidente locale en 2015 et a été reconnue comme la présidente locale la plus remarquable de la JCI Turquie. Sous sa direction, son organisation locale a augmenté le nombre de membres de 55 % pour cent. Elle était également présidente nationale, Vice-présidente JCI 2019 et membre d’un comité JCI. Elle a été honorée du titre de Sénatrice JCI n° 76990. 

Nihal est née le 30 janvier 1988, à Ordu, en Turquie et réside actuellement à Istanbul. Elle est titulaire d’une licence en finances et administration des affaires et d’un Micro-MBA en e-commerce et commerce extérieur. Elle est Directrice générale de Paladin Bilisim et co-fondatrice et actionnaire des entreprises PaladinICT et MoWo Consulting.  Elle possède plus de dix années d’expérience en évaluation et développement du leadership, en planification de la succession et en efficacité des équipes, qu’elle a acquises auprès de diverses organisations et industries internationales ainsi que de nombreux clients. Elle est bénévole à l’AIESEC, l’YASAD et à la JCI. Elle parle couramment l’anglais et a des rudiments d’italien.

Candidats à la Vice-présidence JCI 2023 – Biographies

Mohammad Chamout

Mohammad a rejoint la JCI Lattaquié en 2008, et est devenu président local en 2018 et président national en 2020. Au niveau international, Mohammad a été membre du Conseil de développement pour l’Afrique et le Moyen-Orient en 2021 et membre du Comité de la Fondation JCI en 2022. Il a participé à trois conférences de zone et à deux congrès mondiaux. Il a été honoré du titre de Sénateur JCI n° 79986. 

Né le 20 février 1984, à Lattaquié, en Syrie, il réside à Dubaï aux E.A.U. et à Lattaquié en Syrie, avec sa femme Dalia, sa fille Bana et son fils Fares. Mohammad possède une licence en administration et gestion des affaires.  Il parle l’arabe et l’anglais. 

Saïdou Sanou

Saidou Sanou a rejoint la JCI en 2008 et a occupé plusieurs postes, à savoir président local en 2010, directeur national des programmes en 2012, conseiller juridique national en 2014 et en 2015, vice-président national en 2016, vice-président exécutif national en 2017, président national adjoint en 2018 et président national en 2019. Au niveau international, il était membre du Conseil de développement pour l’Afrique et le Moyen-Orient en 2020, membre du Comité de développement de compétences en 2021 et il est actuellement Ambassadeur RISE de la JCI. Il a participé à trois congrès mondiaux et à sept conférences de zone. Saidou a été honoré du titre de Sénateur JCI n° 79964 et parle le français, l’anglais et trois dialectes locaux : le moré, le dioula et le bobo. 

Né le 6 juin 1985 à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso, il réside actuellement à Ouagadougou avec sa femme Aminata et ses trois enfants Naël, Ricel et Achraf. Saïdou est titulaire d’un diplôme de programmeur-analyste et d’une maîtrise spécialisée en génie des données. En tant que consultant indépendant pendant presque 10 ans dans les sphères gouvernementales, privées et publiques, il a réalisé et participé à la mise en œuvre de nombreux projets dans son domaine. Depuis 2016, il est formateur de plusieurs modules dans les universités et il est toujours animé par un sens du partage et de l’apprentissage. Il est entrepreneur et actionnaire dans diverses entreprises. 

Mohamed Daoud

Mohamed Daoud a rejoint la JCI en 2012 et a gravi rapidement les échelons pour devenir président local de la JCI Sfax en 2014. Il a ensuite poursuivi son parcours en devenant formateur JCI et vice-président national en 2015, vice-président exécutif en 2019 et président national de la JCI Tunisie en 2022. Au niveau international, Mohamed a participé au Congrès mondial JCI à Tallinn comme formateur et faisait partie du Comité d’organisation de la Conférence Afrique et Moyen-Orient JCI 2022 en tant que président national de l’organisation d’accueil, en Tunisie. 

Né le 3 juillet 1991 à Sfax, en Tunisie, Mohamed est titulaire d’un diplôme en génie géologique et travaille comme directeur adjoint du Centre de formation en pétrole et gaz agréé par l’OPITO en Tunisie. Il réside à Sfax avec sa femme Amina. 

Ibraheem Tiamiyu

Ibraheem Tiamiyu a rejoint la JCI Eko en 2014. Il est devenu président local en 2020 et vice-président national en 2021 et vice-président exécutif en 2022. Au niveau international, Ibraheem a été formateur lors de deux conférences de zone. Il a participé à cinq conférences de zone et à un congrès mondial. 

Né le 25 mai 1983, à Ibadan, dans l’état d’Oyo, au Nigeria, Ibraheem est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires et travaille en tant que PDG d’une société de conseil en affaires et en gestion. Il réside à Lagos, au Nigeria avec sa femme Dr Kafayat, leur fille Labeebah et leurs fils, Uthman et Labeeb. Il est consultant agréé en développement des capacités auprès du gouvernement de l’État de Lagos et membre de l’Initiative des jeunes leaders africains du Président Barack Obama.  Il parle l’anglais.

Sarah Kamal

Sarah Kamal a rejoint la JCI Dhaka Cosmopolitan en 2012 et est devenue rapidement présidente locale l’année suivante. Entre 2014 et 2019, elle a occupé divers postes au sein du bureau national. En 2020, elle est devenue la troisième présidente nationale JCI Bangladesh. Au niveau international, en 2012-2013, Sarah était membre du Conseil du développement pour l’Asie-Pacifique, en 2014, membre du Comité des affaires de l’ONU à la JCI et en 2021, membre du Comité de la Fondation JCI. Elle a participé à sept conférences de zone et à neuf congrès mondiaux. Elle est une formatrice internationale très reconnue et expérimentée en développement de compétences et en facilitation pour un grand nombre de conférences et congrès JCI. Elle a participé à la 32e Académie JCI à Karuizawa, au Japon. Sarah a été honorée du titre de Sénatrice JCI n° 72788 et elle est une donatrice Phil Pugsley de la Fondation JCI.  

Née le 28 janvier 1986, à Dhaka, au Bangladesh, Sarah est titulaire d’une licence en administration des affaires. Elle est membre du conseil d’administration de la School of Hope, une école pour les enfants défavorisés. Elle est également directrice de Valiant Tech Limited, une entreprise de développement de logiciels et propriétaire d’un restaurant portant le nom de Asian Spices. Elle réside à Dhaka, au Bangladesh, avec son mari Amzad et leurs filles, Nisa et Alzeena. Elle parle l’anglais et le bengali.

Marii Kitamura

Marii Kitamura a rejoint la JCI Tokyo en 2016. Elle a été membre du Conseil du développement pour Asie-Pacifique en 2018 et en 2019 et a occupé le poste de vice-directrice exécutive du Congrès mondial JCI 2020 à Yokohama. Elle a été également présidente du Comité mondial du développement de l’innovation de la JCI Japon en 2021. En 2022, elle est devenue la vice-présidente exécutive de la JCI Tokyo ainsi que l’Assistante exécutive du Président JCI pour l’Asie-Pacifique. Elle a participé à cinq conférences de zone et à six congrès mondiaux. Elle a participé à la 30e Académie JCI à Kumamoto, au Japon. 

Née le 22 octobre 1983, à Tokyo, au Japon, elle représente la succursale japonaise de PLAYWORKGROUP et réside dans sa ville natale.  Elle a été honorée du titre de Sénatrice JCI n° 78119 et parle l’anglais et le japonais.

Barry Huang

Barry Huang a rejoint la JCI Gudu en 2011. Il est devenu président local en 2015, vice-président de la JCI Taïwan en 2016 et conseiller de la JCI Taïwan en 2017. Barry a également fait partie du Comité des partenariats avec le gouvernement en 2019, était vice-président exécutif de la JCI Taïwan en 2020, secrétaire général en 2021 et président national en 2022. 

Barry est né le 29 août 1983. Il est diplômé de l’Université Nationale de Kaohsiung en 2005, en droit économique et financier. Il a obtenu sa licence d’avocat en 2009. 

Myung-Sick Shin

Myung-sick Shin a rejoint la JCI Taean en 2008. Il est devenu président local en 2017 et a occupé le poste de président de la région de Chungnam-Sejong en 2018 et en 2019. Il a dirigé la JCI Corée en qualité de vice-président exécutif des affaires spéciales en 2020, vice-président exécutif principal en 2021 et président national en 2022. Au niveau international, Myung-sick Shin a participé à quatre conférences de zones et à trois congrès mondiaux. 

Né le 3 octobre 1983 à Séoul, en Corée du Sud, Myung-sick Shin est titulaire d’une licence en biotechnologie marine. Il est propriétaire d’une ferme d’élevage de fruits de mer qu’il gère à Taean, en Corée du Sud. Il réside à Taean avec sa femme Si-eun, ses trois fils et une fille.

Deondra Wishart-Hope

Deondra Wishart-Hope a rejoint la JCI Guyane en 2011 et a occupé le poste de présidente locale de la JCI Guyane en 2012 et de présidente nationale de la JCI West Indies en 2021. Au niveau international, Deondra est membre du Comité des devoirs de l’homme JCI 2022 pour les Amériques. Elle a participé à quatre conférences de zone et à deux congrès mondiaux. Deondra est une réseautrice mondiale, a participé à l’Académie JCI 2020 qui s’est tenue à Fukuoka, au Japon, et elle a été honorée du titre de Sénatrice JCI n° 78983. 

Deondra est née le 6 avril 1991 à Georgetown, en Guyane, en Amérique du Sud. Elle est titulaire d’une licence en sociologie et poursuit actuellement une maîtrise en psychologie organisationnelle. Deondra travaille comme Conseillère socio-économique chez Esso Exploration and Production Guyana Limited/ ExxonMobil Guyana en Guyane. Elle réside en Guyane avec son mari, sa fille et ses sept chiens. Elle parle couramment l’anglais.

Nikki Schaul

Nikki Schaul a rejoint les Jaycees de Cedar Rapids en 2015, la JCI Johnson County en 2016 et les Jaycees des Quad Cities en 2018. Elle était présidente locale de la JCI Johnson County en 2016 et en 2017, membre du Comité des élections de la JCI USA en 2019 et présidente locale de la Jaycees des Quad Cities en 2020. Elle est présidente d’état en 2022. Au niveau international, Schaul a participé à l’Académie de leadership des Amériques JCI 2022. Elle a participé à une conférence de zone et à quatre congrès mondiaux. 

Née le 28 janvier 1986, à Manchester, dans l’Iowa, aux Etats-Unis, Nikki Schaul est titulaire d’un diplôme d’associé en droit et travaille en tant que responsable des opérations de conseil et assistante exécutive d’un directeur associé d’un cabinet international de conseil, d’audit et de fiscalité. Elle réside à Davenport, dans l’Iowa, aux Etats-Unis, avec sa chienne Bella. Elle parle l’anglais et aime les grands espaces, les voyages et les rencontres.

Sue Solymosi

Sue Solymosi a rejoint la JCI Vernon en 2012. Elle est devenue présidente locale en 2015, présidente régionale en 2017 et présidente nationale en 2022. Au niveau international, Sue a fait ses études à l’Université de formation au leadership à Pasadena, en Californie en 2016 et en 2017. Elle a également participé à la première Académie d’Amérique du Nord et à l’Académie JCI organisée à Sendai, au Japon, en 2021. Elle a participé à deux conférences de zone et à trois congrès mondiaux. Sue a été honorée du titre de Sénatrice JCI n° 77603. 

Née le 21 décembre 1983 à Vernon, en Colombie britannique, au Canada, Sue Solymosi est titulaire d’une licence en arts, a fait des études de français et travaille actuellement comme courtier en hypothèques. Elle réside à Vernon, en Colombie-Britannique, au Canada, avec son mari Peter, et leurs deux fils Peyton et Avery. Elle parle l’anglais et le français.

Ana Karina Carrillo Ortiz

Ana Karina Carrillo est membre de la JCI Cúcuta depuis 2007 et occupe plusieurs postes locaux, notamment celui de présidente locale en 2011. À la JCI Colombie, elle a occupé tous les postes du comité directeur et a été élue présidente nationale en 2017 sous le slogan « Es momento de inspirar » (il est temps de s’inspirer). Carrillo a participé à l’Académie de leadership des Amériques JCI 2013, à l’Académie JCI 2016 à Mito, au Japon, et elle est donatrice de la Fondation JCI. Elle était la championne nationale du concours d’art oratoire 2009 de la JCI Colombie et représentait la JCI Colombie au concours d’art oratoire continental 2010 à Rosario, en Argentine et au concours d’art oratoire mondial 2015 à Kanazawa, au Japon. Elle était également déléguée de la JCl Colombie au Sommet JCl 2012 à New York. Elle a participé à sept conférences de zone Amérique et à quatre congrès mondiaux. 

Ana Karina est née le 4 novembre 1986 à Cúcuta, en Colombie. Elle est avocate, spécialiste en sécurité sociale et candidate à la maîtrise en droit du travail et en sécurité sociale. Elle est également fondatrice et directrice du cabinet juridique Colabogados depuis 2013, qui est spécialisé dans la création d’actions positives pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. 

Alexandra Botos

Alexandra Botos a rejoint la JCI en 2015 et elle est désormais membre de la JCI Targu Mures et de la JCI Luxembourg. Après sa première année à la JCI, elle a reçu la récompense de membre le plus remarquable de 2017 au niveau européen à Basel. En 2019, l’année de sa présidence locale, la JCI Targu Mures a été reconnue comme l’organisation locale la plus remarquable en Europe à la Conférence européenne à Lyon. Cette même année, elle a reçu le titre de sénatrice et est devenue la plus jeune sénatrice de la JCI Roumanie. Avant de devenir présidente nationale en 2022, Alexandra était membre du conseil d’administration de la JCI Roumanie durant trois ans, membre du Conseil de développement pour l’Europe en charge de l’accompagnement intensif et le programme #ReStart en 2021. Alexandra est également membre du Groupe des jeunes européens pour le changement et faisait partie du conseil élu du syndicat de la Fonction publique – Europe, en tant que déléguée à la sécurité politique. 

Tout ce qu’Alexandra fait sert son objectif, qui est de pousser et de motiver les gens à dépasser les limites, afin qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel. Alexandra est experte-comptable agréée en Roumanie et possède plus de 14 ans d’expérience dans les finances et la comptabilité. Elle a cofondé Business Sustainable Solutions, une société de conseil aux entreprises, après avoir obtenu ses certifications officielles de formatrice et de coach, en 2020. Après avoir quitté son cabinet comptable familial en 2021, Alexandra a commencé à travailler pour l’une des institutions publiques européennes. Elle parle l’anglais, l’allemand, le français et l’italien, mais c’est une passionnée de langues et elle sait dire « merci » dans plus de 10 langues. Elle réside actuellement avec son mari dans le Duché de Luxembourg. 

Marlen Wehner

Marlen Wehner a rejoint la JCI Jena en 2013 puis a déménagé en Bavière. Elle participe toujours activement à de nombreux projets. Elle a poursuivi ses engagements en 2019 en tant que présidente d’état de la JCI Bavière, en 2020 comme Vice-présidente exécutive en charge de la formation au niveau national et occupe en 2022 le poste de présidente nationale de la JCI Allemagne. Passionnée et bonne débatteuse, c’est une formatrice très estimée, qui a assuré le développement des compétences de centaines de membres à tous les niveaux de l’organisation. Elle a participé à neuf conférences de zone et à cinq congrès mondiaux. Pour son engagement, elle a été honorée du titre de Sénatrice JCI n° 79599 et par un « Golden Pin » allemand n° 1293. 

Née le 12 février 1988, à Ilmenau, en Allemagne, Marlen est titulaire d’une maîtrise en sciences de la communication, en psychologie et sociologie et a fait de sa passion sa profession en créant sa propre entreprise de développement de compétences et de coaching pour les dirigeants et les équipes. Elle réside à Volkach, en Bavière, en Allemagne. Elle parle l’allemand et l’anglais.

Annalisa Schembri

Annalisa Schembri est devenue présidente locale en 2011 et a été nommée directrice d’événements au sein du Comité d’organisation de la Conférence européenne JCI 2014 à Malte. Elle a été ensuite élue présidente nationale en 2015. Au niveau international, en 2017, Annalisa a été élue présidente du Conseil de développement pour l’Europe et entre 2018 et 2019, elle a occupé le poste de chargé de mission des partenariats au sein du comité directeur de JCI Europe. En 2019, Annalisa a été nommée conseillère de proximité au Comité d’organisation de la Conférence européenne en Irlande et a participé à l’organisation de la première conférence de zone JCI en ligne durant la Conférence européenne JCI 2020 à Dublin. Elle a participé à dix conférences de zone et à neuf congrès mondiaux. Annalisa a été honorée du titre de Sénatrice JCI n° 73571. 

Née le 19 janvier 1984, à Malte, Annalisa Schembri est titulaire d’une maîtrise en italien. Elle travaille comme directrice artistique freelance, productrice et gestionnaire d’événements en direct dans toute l’Europe. Elle parle l’anglais, le maltais et l’italien.

Ari Saavalainen

Ari Saavalainen a rejoint la JCI Warkaus en 2012. Il est devenu président local en 2016, vice-président en 2019 et président national en 2021. Au niveau international, Saavalainen est membre du Comité de la Fondation JCI en 2022. Il a participé à six conférences de zone et à trois congrès mondiaux. Il a été honoré du titre de Sénateur JCI n° 78765. 

Né le 25 février 1986, à Varkaus, en Finlande, Ari Saavalainen est titulaire d’une maîtrise en génie industriel et travaille comme directeur principal de la stratégie de l’entreprise forestière. Il réside à Varkaus, en Finlande. Il parle le finnois, l’anglais, l’allemand et le suédois.

Rianne Kamphuisen

Rianne Kamphuisen a rejoint l’organisation locale de Gouda en 2014 et a occupé les fonctions de trésorière et secrétaire. Elle était directrice marketing et communications pour le Congrès mondial JCI à Amsterdam en 2017. En 2021, elle était présidente nationale de la JCI Pays-Bas et est devenue membre du Comité de développement de compétences en 2022. Depuis 2017, elle a développé ses compétences de formatrice au sein de la JCI et a été récompensée du prix meilleur formateur national en 2020. Elle a reçu son accréditation en tant que Practiticienne Insights, par le biais de la JCI. 

Née le 28 avril 1983, Rianne Kamphuisen réside toujours à Gouda.