L’histoire de la JCI commence avec Henry Giessenbier Jr, un jeune homme vivant à Saint-Louis, Missouri, USA, pendant une période de croissance et de changement incroyable. Giessenbier a identifié les talents et les passions des jeunes qui l’entouraient et a imaginé les changements positifs qu’ils pourraient créer s’ils disposaient des ressources adéquates. Pour leur fournir ces outils, il a fondé en 1915 le premier mouvement JCI dans la région de Saint-Louis. Ce qui a commencé comme un mouvement local s’est rapidement répandu avec enthousiasme. Les jeunes des États-Unis, puis du monde entier se sont unis pour insuffler une force positive dans leurs communautés à l’échelle locale, nationale et internationale.

Giessenbier voyait la JCI comme une organisation capable d’utiliser l’énergie des jeunes leaders pour surmonter les défis civiques. Les membres de la JCI auraient la possibilité de se développer en tant qu’individus, de contribuer à la prospérité des infrastructures économiques par l’esprit d’entreprise, de comprendre et d’apprécier la dynamique sociale qui permet de résoudre les problèmes de la communauté et de promouvoir la bonne volonté, la coopération et la compréhension entre tous les peuples. Cette vision durable se perpétue aujourd’hui encore à travers l’organisation.

Le cœur du mouvement JCI est de rassembler les personnes pour comprendre les plus grands défis du monde et collaborer afin de créer des solutions significatives et durables. Au cours du siècle dernier, la JCI a uni les membres de plus de 100 pays dans leur communautés respectives et leur a donné les moyens de devenir les futurs leaders qui permettront dans les 100 prochaines années de créer ensemble un impact et un changement durables.